Aller au contenu principal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

St Nicolas avec toutes et tous

Valorisation St Nicolas

Pourquoi faire une valorisation ?

La Commission fédérale des migrations CFM a lancé le Programme "Nouveau Nous" en juin de 2020 dans le but d'encourager des projets de participation culturelle comme celui de la Saint Nic avec toutes et tous.

Ci-dessous vous trouverez toutes les étapes qui ont permis la réalisation de ce projet.

Ces étapes sont fondamentales afin de comprendre les objectifs recherchés et les points à prendre en considération tout au long du projet. Il est important de pouvoir mettre en avant ces informations car la pratique de la participation culturelle dans la société de migration est encore peu établie.

Phase 1 - Montage du projet

Ce projet a démarré par l’opérationnalisation de la gouvernance par le recrutement de personnes pour les divers rôles, l’établissement d’une convention entre partenaires, réunis au sein un comité de pilotage et par la formalisation des cahiers de charges de l’équipe opérationnelle. Cette première phase a donné naissance à des premiers échanges ouverts et conviviaux ont été essentiels pour l’entente tout au long du projet.

Objectifs

  • L’objectif de cette étape a été dans un premier temps de mettre en route le projet. Les discussions entre acteurs ont permis de partager les différentes visions quant à la construction de ce projet.
  • Cette étape a permis d’avoir une répartition des tâches et des responsabilités claires permettant ainsi d’expliciter la gouvernance par des cahiers de charges et une convention de collaboration.

Vie du projet et choses à penser:

  • Identifier les « bons » partenaires
  • Identifier les compétences et envies
  • Prendre des PV des séances
  • Clarifier les questions juridiques et assurer que les documents soient signés
  • Prendre connaissance d’une méthodologie de pilotage (l’évaluation développemental

Les conditions qui permettent / font obstacles à la réalisation

  • Prévoir suffisamment de RH : gestion de projet, chargé de production, appui administratif
  • Un·e collaborateur·rice de la ville dans l’équipe opérationnel
  • Prévoir l’évolution possible des rôles
  • Ne pas avoir une perspective figée sur le budget
  • Explicitation et reconnaissance des domaines de compétences

Phase 1b: Conceptualisation

En collaboration avec une commission d’expert-e-s présentant une affinité et un intérêt particulier pour les questions relatives à la migration et la participation culturelle, un appel à candidature, décliné sous plusieurs format (flyer, vidéo, texte) a été formalisé et diffusé au sein de différents canaux

Objectifs

  • Sondage collectif sur l’histoire et le potentiel inclusif de la fête de la Saint-Nicolas avec les membres de la commission pour formaliser un appel à candidature inclusif
  • Conception d'une stratégie de diffusion permettant d’atteindre le plus de public possible
  • Prise de connaissance des candidatures et organiser les premières prises de contact avec les citoyens
  • Conception d’évaluation développementale

Vie du projet et choses à penser

  • Investissement pour connaître les réseaux pertinents du projet
  • Création d’une identité visuelle
  • Prévoir des moments évaluatifs tout au long du projet pour maintenir un pilotage agile
  • Prévoir du budget pour la production de matériel de communication

Les conditions qui permettent / font obstacles à la réalisation

  • Penser la diffusion la plus adaptée au type de projet
  • Disponibilité d’expertise en communication dès le début
  • Multiplication de la diffusion par des personnes clés
  • Développer un langage commun (interdisciplinaire)

Phase 2: Co-construction et préparation

Les citoyen-ne-s se sont progressivement constitués en équipe autour de projets dont ils ont délimité les contours lors d’ateliers collaboratifs, unis par un fil rouge commun, celui de la chaussure, destiné à créer une identité commune. Chaque équipe a été accompagnée dans la réalisation de son projet par un·e artiste professionnel·l·e, une chargée de projet et l’équipe opérationnelle.

Objectifs

  • Constitution des équipes afin de créer un lien d’appartenance et d’identité commune au projet La Saint-Nicolas
  • Conception et réalisation des trois projets artistiques

Vie du projet et choses à penser

(à venir)

Les conditions qui permettent / font obstacles à la réalisation

(à venir)

Phase 3: Mise en œuvre

Les trois projets sont soumis au regard et à la participation du public fribourgeois tout au long du mois de décembre.
Suscitant un vif enthousiasme, quelque fois de la critique, ces temps d’exposition ont été vecteurs de débats et de mise en relation d’acteurs issus de différents mondes.

Objectifs

  • Organisation et accompagnement logistique des expositions publiques (réalisation des ateliers de médiations, des spectacles; (dé)montage de la guirlande de chaussures 
  • Assurer le suivi des contacts avec les médias et les réponses aux interpellations des citoyen·e·s
  • Evaluation du projet a été mené avec les équipes des projets

Vie du projet et choses à penser

  • Prévoir des moments de médiation en bilatéral
  • Connaître les compétences des participants et les valoriser
  • Développer une culture de communication
  • Clarifier les rôles et les attentes
  • Prendre des PV et les diffuser
  • Permettre une transparence concernant la rémunération/reconnaissance des efforts des participants
  • Valoriser les compétences d’animation des publics
  • Garder une trace du processus (journal de bord)

Les conditions qui permettent / font obstacles à la réalisation

  • Délimitation claire de la participation
  • Consolidation des décisions et des communiquer
  • Sensibilité de l’équipe opérationnel envers les participants
  • Compétences de médiation culturelle et de dynamique de groupe
  • Maintien de l’équilibre entre possibilité d’auto-gestion des groupes et lignes directrices

Phase 4: Valorisation

Chaque partenaire du projet organise un temps de présentation et de mise en discussion autour de la thématique de la participation culturelle des migrant-e-s en prenant appui sur le projet. Les réflexions suscitées par les possibles suites à donner au projet vient interroger sa pérennisation dans le temps et dans l’espace.

Objectifs

  • Mise sur pieds de différents temps d’échange et de médiation avec le public
  • Réflexion avec les différentes équipes  sur les possibilités de redonner les ateliers et le spectacle lors de la prochaine Saint-Nicolas 
  • Repérage de nouvelles collaborations suscitée par le projet
  • Rédaction de documents destinés à faire connaître le projet ainsi que l’évaluer dans sa globalité

Vie du projet et choses à penser

  • Examiner l’ampleur et la faisabilité du projet par rapport aux ressource
  • Considérer les responsabilités (image, assurances etc.) que suppose un engagement dans espace public
  • Établir un canal de communication avec le public
  • Expliquer le sens du projet au public
  • Maintenir une identité du projet
  • Bien penser la temporalité des manifestations

Les conditions qui permettent / font obstacles à la réalisation

  • Flexibilité budgétaire
  • Flexibilité territoriale selon les possibilités amenés aussi par les participant-e-s
  • Inclusion financière des personnes en situation statutaire précaire

Vous avez des questions? Contactez-nous!

Béatrice Vatron-Steiner

Professeure HES associée

Bureau : 5.10
+41 26 429 62 86
Plus d'informations

Swetha Rao Dhananka

Professeure HES ordinaire

Bureau : 5.62
+41 26 429 62 57
Plus d'informations
Default profile picture

Ruben Gomes Dias

Stagiaire

Bureau : 5.09
+41 26 429 62 42
Plus d'informations