Aller au contenu principal

Formations courtes

Regard intersectionnel et systémique sur les discriminations dans le monde du travail: comment repérer ces inégalités et agir?

Intervenant·e·s

Myrian Carbajal

Professeure ordinaire HES / Haute école de travail social Fribourg

Docteure en travail social et politiques sociales (PhD), spécialiste dans les questions de genre, sexualités et migration. Ses recherches portent sur les stratégies identitaires et l'action des groupes vulnérables, les soins transnationaux, les dynamiques de négociation dans le domaine de la sexualité et de l'intersectionnalité.

Myrian dirige la recherche MI-COVID qui vise à d'étudier l'impact de la pandémie sur la vie des femmes migrantes travailleuses domestiques en temps de pandémie de Covid-19.

Nathalie Ljuslin

Ethnologue, formatrice d’adultes, diplômée en études genre, Neuchâtel.

Nathalie travaille depuis 20 ans dans le domaine des migrations, dans différents contextes. Elle a monté des projets d’intégration dans le cadre d’une œuvre d’entraide, été responsable 12 ans de l’association RECIF, centre de formation et de rencontres pour femmes et enfants issus de la migration et a travaillé comme déléguée à l’intégration à la Ville de Neuchâtel, où elle a agi dans le domaine des discriminations systémiques.

Nathalie a testé les outils de gouvernance partagée dans des cadres associatifs et professionnel. Co-fondatrice d’une coopérative d’habitant·e·s, elle utilise et teste ces outils et leur posture au quotidien.

En tant que formatrice d’adultes et formatrice praticienne, elle s’adresse à différents publics, étudiant·e·s, bénévoles, personnes issues de la migration, souvent sur les thématiques du bénévolat, de l’engagement associatif, de la migration, des appartenances multiples et des inégalités.